Les volontaires

Let's Food Cities > Qui sommes-nous > Les volontaires

Le projet s'appuie sur une quinzaine de jeunes professionnels volontaires pour: faciliter la recherche bibliographie, l'accès aux contacts ou aux initiatives de terrain.

Lény Moulin

Jeune consultant en bureau d’étude agri/viticole dans la région lyonnaise j’ai d’abord effectué mes études à l’Institut de Géographique Alpine de Grenoble. Fort de mon Master d’Ingénierie et Développement Territorial que j’ai accès sur les thématiques alimentaires en liens avec le territoire j’ai effectué une année de spécialisation à Montpellier Sup Agro sur la thématique de l’alimentation durable.
Passionné de rugby et de cuisine, j’ai les choses simples de la vie : un apéro, un match, des ami(e)s …
Le projet Let’s Food Cities est pour moi une façon original et pertinente de rassembler différents horizons idéologiques, afin de converger ensemble vers le même point : comprendre l’environnement alimentaire qui nous entoure !

13043495_10209148262845184_2148810082289287246_n (1)
Capture d’écran 2018-02-26 à 20.19.31 2

Gautier Hunout

Gautier a étudié l’Urbanisme durant un cursus universitaire à l’Université de Bordeaux avec un Diplôme Technique en gestion urbaine et à l’Université de Grenoble avec une Licence et un Master en urbanisme et aménagement avec une option en coopération internationale. Durant son cursus, Gautier a pu étudier de nombreux contextes urbains internationaux comme celui de Lausanne en Suisse, de Belgrade à Bratislava, de Beyrouth au Liban ou encore de Sfax en Tunisie. C’est notamment durant son semestre d’étude à Lausanne qu’il a pu découvrir le lien important entre la ville, la nature et l’agriculture. Ce sont ses études et ses voyages qui l’ont convaincue que toutes les villes possèdent de nombreuses richesses pouvant être utilisées dans la nécessaire transition, l’incitant ainsi à s’investir dans le projet Let’s Food Cities.

Emilie Macker

Emilie a une formation initiale en Ingénierie et Géosciences de l’Environnement (Université de Strasbourg). Au cours de ce master, elle a l’occasion de réaliser une spécialisation en développement durable à Montréal. C’est notamment durant cet échange universitaire qu’elle a pris conscience des réels enjeux d’une transition alimentaire. Afin de compléter sa formation, elle décide de réaliser son stage de fin d’étude dans une agence de communication dont l’activité est orientée autour des grandes problématiques de société en lien avec les politiques publiques et territoriales. Stage au cours duquel elle a fait la connaissance de Anna Faucher et du projet Let’s Food cities.
Les valeurs portées par ce projet convergent pleinement avec ceux d’Emilie et la réflexion ne fut pas longue quant il a fallu sauter le pas et devenir volontaire de Let’s Food cities !

13679920_10207851901990804_5764168043680281573_o
Capture d’écran 2018-05-11 à 13.31.49

Maxime Chagnaud

Diplômé d’un Master de Géographie gestion des territoires et développement local, Maxime travaille actuellement à la transition écologique de Darwin écosystème. C’est durant l’organisation des conférences et des contenus du festival Climax de Darwin qu’il rencontre Anna Faucher. La transition alimentaire étant durant cette édition le thème central du festival. Intéressé par cette question, il oriente d’ailleurs son mémoire de fin d’étude sur la transition alimentaire à Bordeaux et le rôle d’un tiers lieu tel que Darwin dans celle-ci.
Volontaire depuis la création de l’association Let’s Food Cities, il suit le projet avec un œil amical et professionnel en mettant ses connaissances, compétences ainsi que son réseau au service de l’association. Parce que la collaboration entre acteurs a toujours été plus intéressante que la compétition, le projet Let’s Food Cities apparaît pour lui comme un levier intelligent de la transition, ici comme ailleurs !

Bertrand Noiret

Ingénieur agronome avec un mastère spécialisé en systèmes alimentaires durables (ENSAIA + SupAgro), j’ai des expériences très diversifiées en France et à l’international : gestion de projets de développement rural (Solidarités International en Afghanistan, volontariat au Perou), études des initiatives locales et de leurs réseaux (Chaire UNESCO Alimentation du Monde) et plaidoyer pour la sécurité alimentaire et l’agroécologie (Action contre la Faim, Oxfam France).
Passionné par le rôle que peuvent jouer les collectivités territoriales dans la transition agricole et alimentaire, je propose mon aide au projet Let’s Food Cities. Je pense que l’échange de pratique et d’expériences entre les villes peut effectivement être un puissant levier pour faire avancer ces questions.

photocool

Contactez-nous

Association Let's Food, 124 rue Bauducheu, 33000 Bordeaux, FRANCE

(+33) 06 86 40 43 89, (+33) 07 69 75 44 10

anna.faucher@letsfoodcities.org louison.lancon@letsfoodcities.org

Ecrivez-nous